Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Une enfance à Sao Paulo

En 1956, Abilio Diniz (source) entre dans une grande école de management dans sa ville natale, d’où il sort diplômé. Etiez-vous au courant qu’il s’est entrainé aux arts martiaux pour ne plus être un souffre-douleur ? Petit, il est victime de la méchanceté des mioches du quartier où il habite. C’est aux Etats-Unis qu’Abilio Diniz souhaite parfaire ses connaissances en économie.

Une première grande surface Grupo Pão de Açúcar inaugurée en 1959

GPA, ou Grupo Pão de Açúcar a été initié par la boulangerie du père d’Abilio Diniz. Pour faire croître le Grupo Pão de Açúcar, il s'est inspiré de la réussite de Carrefour, dont il a rencontré les fondateurs en 1974. Sur une avenue très réputée de São Paulo, son père a lancé sa première boulangerie. L’avenir du négoce se fera avec les grandes surfaces et le libre-service : c'est ce que pense le père d’Abilio Diniz à la fin des années cinquante.

Un patron qui a surmonté les crises

Au cours de la décennie 1990, Abilio Diniz ouvre GPA aux investisseurs. Il entame alors une phase d'achats de sociétés qui fera de GPA le n°1 de la commercialisation au Brésil. Le Grupo Pão de Açúcar conduit par cet entrepreneur affronte de graves complications financières au cours des années 90, en pleine crise. A la fin des années 90, le groupe Pão de Açúcar construit des liens financiers et commerciaux avec Casino. un groupuscule "d'extrême gauche" séquestre Abilio Diniz durant de l'élection présidentielle de 1989. Délivré après une semaine de captivité, il restera marqué par cette expérience.

Le retour dans le secteur de la distribution

En 2013, Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire BRF (Brasil Foods). En décembre 2014, la société de capital-risque Peninsula, créée par la famille Diniz, rend publique l'acquisition de 10% du capital de Carrefour Brésil. En juin de l'année dernière, la participation dans le capital de la filiale de Carrefour au Brésil se monte à à 12%. De ce fait, l'homme d'affaires détient, à travers Peninsula, deux places au conseil d’administration. Abilio Diniz renoue avec le circuit de la grande distribution au Brésil, à presque 80 printemps et appuyé par un associé de choix.